Rechercher
  • Ornella

Colombie – La côte Caraïbe


Quand partir ? La saison la plus favorable s’étend de décembre à avril.


Combien de temps ? Entre une semaine et 10 jours pour la côte Caraïbe.



LE PARC TAYRONA (3-4 jours)


Le parc Tayrona est une merveille naturelle colombienne. Cette immense forêt tropicale de 150km2 bordée par de superbes plages est ainsi un des parcs les plus visité de Colombie. Nous y sommes allés en octobre (saison basse) et nous y étions assez tranquilles. Evitez d’y aller le weekend si vous souhaitez fuir le monde.


Pour vous rendre sur la côte Caraïbe, vous pouvez rejoindre en avion la ville de Santa Marta depuis Bogota. Cette ville n’est pas spécialement intéressante à visiter, mais si vous devez y passer une nuit, nous avons trouvé l’hôtel de La Marée superbe et le restaurant Carmesi délicieux !


Pour rejoindre ensuite le parc Tayrona, vous pouvez prendre un taxi depuis Santa Marta (env. 30€) ou emprunter le bus depuis la place du marché (env. 2€), qui vous déposera à hauteur de votre hôtel sur la route principale.


Nous logions au Quetzal Dorado Eco Lodge, un hôtel en pleine nature offrant une vue magnifique sur le parc. Point négatif : la route en contrebas de l’hôtel est un peu bruyante et perturbe la tranquillité de l’établissement.


Le parc a deux entrées principales : El Zaino et Calabazo. Si vous devez n’en choisir qu’une, je vous conseille El Zaino. L’entrée du parc est d’environ 15€ par personne. Depuis celle-ci, vous pouvez marcher une heure ou prendre une navette (env. 1€) pour vous rendre au début de la randonné (prenez la navette !). Le chemin de randonnée principal est relativement simple. Comptez une heure pour rejoindre la première plage Cañaveral (baignade interdite) et une bonne heure supplémentaire pour rejoindre « las piscinas » et la célèbre plage du Cabo San Juan. Il est également possible de faire une partie ou la totalité de cette randonnée à cheval.


Vous pouvez dormir dans le parc, en tente ou hamac, afin de ressortir par l’autre entrée (Calabazo) où vous découvrirez notamment les plages de Brava et Nudista. Dans ce cas laissez vos gros sacs dans votre hôtel principal et n’emportez avec vous qu’un petit sac pour la nuit.


Il existe d’autres secteurs du parc un peu moins prisés et dont les accès sont distincts les uns des autres : Bahia Concha, Bahia Neguanje et Playa Cristal. Cette dernière est une plage idéale pour la baignade et le snorkeling.


Important : afin de préserver l’écosystème et de protéger le parc, celui est généralement fermé au public au moins un mois par an. Cette année, le parc Tayrona sera fermé du 1er au 15 février, du 1er au 15 juin et du 19 octobre au 2 novembre 2020.



MINCA (2-3 jours)


Pour un peu plus de fraîcheur, direction Minca, le paradis des backpackers !


Depuis Santa Marta, prenez un bus au marché central (env. 3€) ou un taxi (env. 17€), vous serez à Minca en 30-40 minutes. Il faudra ensuite prendre une moto-taxi pour rejoindre votre auberge (env. 2-6€). Nous logions à l’auberge Casa Relax qui propose des dortoirs et des chambres doubles.

A 650m d’altitude en pleine nature, Minca est célèbre pour ses randonnées de « Birds-watching » (l’observation des oiseaux) mais offre également de très belles balades en forêt tropicale et de nombreux points de baignade dans les cascades.

Ce petit coin de paradis offre deux grandes randonnées, que vous pouvez choisir de faire à pied ou en motocross. Ces deux randonnées sont en réalité une grande boucle de 15 heures de marche, qui mène au mont Cerro Kenedy à 3100m d’altitude. La majorité des randonneurs préfèrent cependant grimper d’un côté puis de l’autre jusqu’à environ 1000m d’altitude.


Pour les deux randonnées, nous avons choisi d’être déposés en moto au sommet (comptez environ 3-4€) et de redescendre à pied. Sachez que même en moto, c’est du sport : le dénivelé est important et la route est assez boueuse après une averse, même pour une motarde, je n’étais pas très rassurée.


La première randonnée vous permet de rejoindre le point de vue de Los Pinos (45 min en moto), qui offre un magnifique panorama sur la vallée jusqu’à Santa Marta. Vous pouvez ensuite descendre jusqu’aux cascades Marinka. L’entrée est payante (5000 COP, soit 1.50€). Vous trouverez sur place des cabanes pour vous changer, des toilettes et même un restaurant. Un peu plus bas, arrêtez-vous à la cascade d’Oido del Mundo avant de retourner sur Minca. Cette randonnée dure environ 3h30.


En partant de l’autre côté pour la seconde randonnée, rejoignez la Finca La Candelaria (15min en moto) où vous pourrez découvrir la production de café et de chocolat. Je vous recommande celle sur le chocolat où vous assisterez à toutes les étapes du processus : de la fève de cacao jusqu’à la dégustation de chocolat chaud.


Vous pourrez ensuite emprunter un chemin (environ 1h15 de marche) pour rejoindre Pozo Azul, une très belle cascade perdue au milieu de la nature. Attention il y a beaucoup de monde le weekend, car les familles locales aiment aller s’y baigner. Pour retourner à Minca comptez 1h de marche ou 10min de moto.



CARTHAGÈNE (3-4 jours)

Notre coup de coeur

Pour rejoindre Carthagène depuis Minca, vous disposez de plusieurs options.


Soit directement en taxi pour environ 125€. Soit en deux temps avec une halte à Santa Marta. Rejoignez donc d’abord Santa Marta : avec le bus local pour 2€/personne ou en taxi pour 13€. Puis rejoignez ensuite Carthagène en bus local (à prendre au terminal de bus dans le centre de Santa Marta, entre 5/10€ par personne) ou en bus express avec l’agence « Berlinastur » (située à l’entrée de la ville, 12€ par personne).


L’express met deux heures de moins que le bus local. Le trajet de notre auberge à Minca, jusqu’à notre hôtel à Carthagène a duré 6 heures, en prenant un taxi et le bus express.


La ville de Carthagène est magnifique ! C’est la ville la plus visitée de Colombie. Nous étions en saison basse et il y avait déjà beaucoup de monde. Mais nous avons tellement adoré le centre historique que je vous conseille d’y rester plusieurs jours.

Les rues sont multicolores, les balcons en bois sont très fleuris, derrière chaque immense porte en bois se cache une magnifique cour intérieure, les calèches se croisent sur les nombreuses places de la ville… C’est un décor de carte postale !


Baladez-vous dans ses rues toute la journée et recommencez le soir car l’ambiance y est différente et les lumières qui éclairent la nuit donnent un côté magique à la ville.

Il y a énormément de petites boutiques et d’excellents restaurants, dont le succulent Mar Y Zielo. Je vous recommande leur ceviche, qui n’a rien d’un ceviche classique mais n’en demeure pas moins délicieux !


Certaines parties du centre historique sont bondées de monde mais je vous assure que vous trouverez de nombreuses ruelles magnifiques où vous serez seuls, alors prenez de bonnes chaussures et courez-vous y perdre.


Parmi les principaux lieux à voir, vous trouverez notamment la place de Santo Domingo où se trouve la plus vieille église de Carthagène, ainsi que la fameuse sculpture de Fernando Botero (toucher ses fesses porte chance) ; la place San Pedro Claver ; la place Bolivar où se situe la cathédrale et la banque de la République ; le Castillo de San Felipe, symbole de la ville dont la muraille entoure le centre historique ; la cathédrale Santa Catalina et son magnifique dôme coloré ; ou encore la Torre del Reloj (tour de l’horloge).



Retrouvez toutes mes adresses d’hébergements et de restaurants sur Mapstr en cliquant ici.

  • Insta Just A Little Dream
  • FB Just A Little Dream
  • Mapstr Just A Little Dream