Rechercher
  • Ornella

Bolivie - Pérou : Itinéraire de 3 semaines



Quand partir : ces deux pays sont tellement vastes que c’est compliqué de vous conseiller une période idéale. Sachez simplement que pour le désert de sel, l’idéal est de le visiter soit vers mars/avril juste après la période des pluies, afin d’avoir le fameux effet miroir ; soit en octobre/novembre pour découvrir le désert sec. Nous avons visité ces deux pays en octobre et le temps était parfait. Combien de temps : pour visiter la Bolivie et le Pérou, je vous recommande au moins 3 semaines.


LA PAZ (2-3 jours)

La Paz est une ville dans une cuvette entourée par l’Altiplano. Située entre 3600m et 4000m d’altitude, c’est la plus haute capitale du monde. Si vous commencez votre voyage par la Bolivie depuis un vol international, vous arriverez probablement à l’aéroport de la Paz.

Si comme nous vous passez du niveau de la mer à 3600m d’altitude, nous vous conseillons de prendre 2-3 jours pour vous acclimater à l’altitude. Tout s’est bien passé pour nous, quelques maux de tête et fatigue les premiers jours. Les douleurs ont vite disparu avec du repos, du thé et du Diamox (médicament contre le mal des montagnes).

Depuis l’aéroport nous avons pris un Uber (9€ pour 35min de trajet) pour rejoindre le sud de la ville.

Nous avons séjourné dans un magnifique hôtel 5 étoiles : l’Atix Hôtel, détente garantie ! Comptez environ 140€ la nuit avec petits déjeuners inclus. Si vous ne souhaitez pas y dormir, n’hésitez pas à tester le restaurant, il est très bon et les prix sont tops (entrée-plat-dessert 10€). Vous pouvez également boire un verre au 7eme étage, ce bar contemporain offre une magnifique vue sur la ville depuis la piscine.


Cette ville n’est pas la plus attractive, mais si vous souhaitez un peu la visiter, voici une petite liste de choses à faire :

- Prendre le téléphérique pour admirer l’ampleur de la ville. - Visiter le Mercado de las Brujas, le marché des sorcières. Ce marché est bien différent des autres, vous y trouverez des filtres d’amour mais également toutes sortes de potions magiques pour soigner les maladies. C’est très original à découvrir. - La Calle Jaen : cette rue piétonne colorée vous fait découvrir le passé colonial de la Paz. - La place Murillo : au coeur de la ville, cette place centrale est entourée par le Palais Présidentiel et le Congrés National. - La Vallée de la Lune : à 10km de la Paz, suivez les sentiers pour découvrir ce paysage lunaire créé par le processus de l’érosion. - La route des Yungas, surnommée la route de la mort, car elle fut la route la plus dangereuse du monde. Elle est aujourd’hui fermée à la circulation et réservée aux VTT. Cette route descend près de 3600m de dénivelé. Vous trouverez des agences qui vous déposeront en vélo en haut et viendront vous chercher en bus en bas.



LE SALAR D’UYUNI (4 jours)

La découverte de cet immense désert de sel est très souvent LE moment tant attendu d’un voyage en Bolivie. Je vous recommande de faire une excursion sur 3 jours et 2 nuits afin de découvrir notamment les magnifiques lagunes aux flamants roses. Si vous n’avez pas le temps, il existe des excursions de 2 jours ou même à la journée.

Transport La Paz-Uyuni : Pour rejoindre Uyuni, l’idéal est de prendre un bus de nuit. Cela vous permet d’économiser une nuit d’hôtel et de gagner du temps. Les bus en Bolivie sont très confortables, vous pouvez allonger les sièges en lits. Plusieurs bus sont disponibles à partir du « Terminal de bus La Paz ». Nous avons pris la compagnie TransOmar que vous pouvez réserver à l’avance sur internet (18€ /pers pour un bus avec siège inclinable en lit). Le bus était tout neuf et confortable. Nous avons rencontré des gens qui ont opté pour la compagnie Tudoturismo, les bus étaient également très bien et ils servaient le dîner et le petit déjeuner en plus.

Vous arriverez tôt le matin à Uyuni, cette ville n’a pas grand intérêt mais c’est le point de départ pour les excursions dans le désert. Toutes les compagnies d’excursion vous attendront à la sortie du bus. Mais vous pouvez également réserver votre excursion à l’avance.


Nous avions choisi la compagnie Andes Salt Expedition, tout s’est super bien passé. J’ai choisi cette compagnie car tout était très détaillé sur leur site internet et vous pouvez choisir entre différentes gammes (basique / moyen de gamme / luxe). Tout dépend du confort que vous souhaitez. Sachez que la journée les températures sont supportables (quand il n’y a pas de vent) mais la nuit il fait généralement entre -5°C/-10°C. Les hôtels n’ont pas de chauffage et dans la gamme basique pas d’eau chaude. Nous avions choisi le milieu de gamme pour 3 jours / 2 nuits, 200€ par personne transport, hébergement et repas inclus.


Déroulement de l’excursion en détail

Jour 1

Vous quitterez Uyuni vers 10h30 en direction d’un premier stop, à 10 minutes de route, le « cimetières des trains ». C’est un lieu très sympa pour faire de belles photos mais comme tous les tours (même ceux à la journée) passent par-là, c’est un peu bondé de monde.

Vous prendrez ensuite la direction du Salar. Après une petite heure de route, vous ferez un nouveau stop pour découvrir ces trous d’eau qui font des bulles comme un jacuzzi, à quelques degrés près puisque l’eau est très froide. Mais il paraît qu’elle a des vertus miraculeuses pour les rhumatismes, alors si vous avez le courage, vous pouvez y tremper vos jambes...

Puis vous découvrirez la fabrication du sel au musée du sel à Colchani. Vous rejoindrez ensuite un bâtiment de sel pour déjeuner. C’est à cet endroit que se trouve tous les drapeaux qui flottent dans l’air. Vous pouvez en apporter un et l’accrocher si vous le souhaitez. Le plus important, Le Breton, y est déjà ^^


Puis vous reprendrez la route pour 30min et vous arrêterez au milieu du désert de sel pour faire les fameuses “photo fun” en jouant avec les perspectives comme ci-dessous. L’avant-dernier stop de la journée sera l’île aux Cactus (Incahuasi). Comme son nom l’indique c’est une île au milieu du désert sur laquelle poussent des centaines de cactus, le plus haut mesurant 13 mètres.

Évidemment avant de rejoindre l’hôtel vous aurez l’occasion d’admirer le coucher du soleil lors du dernier stop de la journée. 30 min de route plus tard vous rejoindrez votre hôtel pour la nuit. Si vous prenez le forfait médium vous aurez une chambre et salle de bain pour vous. Pour le forfait classique vous devez partager chambre et la salle de bain. Après une bonne douche chaude très attendue, le dîner vous sera servi dans la salle principale.


Jour 2

Après une bonne nuit de sommeil et un petit déjeuner rapide, départ matinal à 6h30, une longue journée de route vous attend, pas moins de 300km dans le désert et les montagnes jusqu’à 5200m d’altitude.

Direction les volcans ! Pour la petite histoire, personne ne surveille l’activité de ces volcans, ils pourraient donc théoriquement entrer en éruption à tout moment... (sympa ^^).

Prêt à en prendre plein les yeux ? Alors continuez à grimper dans les montagnes jusqu’à arriver aux lagunes de flamants roses ! Le spectacle est vraiment magnifique. Les flamants, les lagunes, le décor au milieu des montagnes, tout est parfait. Vous verrez trois lagunes, la première plus petite avec quelques flamants. Une seconde immense avec beaucoup de flamants roses que vous pouvez approcher de très près, c’est là que vous déjeunerez. Puis une troisième plus petite mais qui offre un très beau point de vue.

Après une bonne heure de route vous découvrirez la chaîne de montagnes des Andes qui séparent la Bolivie du Chili. On les surnomme les montagnes aux sept couleurs, une version simple des rainbows montains du Pérou.

Juste un peu plus loin vous ferez la rencontre des Viscaches, de petits animaux qui ressemblent à des lièvres. D’étranges rochers se trouvent au prochain stop, dont un très particulier qui défie les lois de la gravité.

Vous reprendrez la route pour atteindre la “Red Laguna”. Cette magnifique lagune au flamants roses est entourée de montagnes, c’est probablement la plus belle que nous ayons vu. Sa particularité est sa couleur rouge créait par des microorganismes par l’action du soleil et du vent.

Après cette longue journée, il est temps de rentrer se reposer, 30 min de route pour rejoindre ce deuxième hôtel. Les chambres sont plus grandes mais plus fraîches. Une douche chaude, un peu de papotage avec le groupe, un dîner et au lit ! (Attention le forfait basique ne propose pas de douche).


Jour 3

Départ très matinal, 5h... Ce matin, vous partez admirer le lever du soleil sur les volcans. L’occasion de se réchauffer les mains avec les fumées qui gisent des cheminées des volcans. Puis route vers les bains chauds, à 38°C autant vous dire qu’ils font du bien quand les températures extérieures sont négatives ! Allez courage, le plus dur ce sont les 6 mètres à parcourir en maillot avant d’entrer dans les bains.

Puis vous prendrez la direction du désert de Salvador Dali. Il est surnommé ainsi car l’artiste espagnol aurait peint certains paysages du désert. Est-il vraiment venu là ou s’est-il simplement inspiré de photos ? c’est un autre sujet...

Encore un peu de route vers la lagune verte, alors personnellement pour moi elle est bleue mais bon - je ne voudrai pas créer un débat - cette lagune n’en reste pas moins magnifique ! Après une petite pause déjeuner et un stop pour admirer de nouveaux rochers aux formes étranges. Vous reprendrez la route pour rentrer sur Uyuni. Arrivée prévue vers 17h.


Trajet Uyuni-La Paz : De là vous pouvez prendre le bus retour vers la Paz. Ils partent vers 20h/20h30 et arrivent très tôt le matin. En attendant, vous pouvez dîner dans un restaurant ou faire comme nous, négociez avec un hôtel juste à côté du terminal de bus d’avoir une chambre pour 2-3h (env. 6€). Profitez d’une bonne douche chaude, changez-vous ou reposez-vous. Ça vaut le coup !


COPACABANA (1-2 jours)

Trajet La Paz – Copacabana : Une fois à la Paz, vous pouvez rejoindre Copacabana en 4h de bus. Nous avons choisi la compagnie « Bolivia Hop » qui propose des forfaits pour plusieurs villes. Ils étaient à l’heure au point de rendez-vous et le bus était convenable pour 4 heures de trajet.

Copacabana, qui signifie en quechua « vue sur le lac », est une petite ville colorée, il n’y a pas beaucoup de choses à faire mais nous en avons profité pour nous reposer 2 nuits à l’hôtel La Cupula (chambre entre 20€ et 40€ la nuit). C’est un charmant petit hôtel sur les hauteurs, les chambres sont toutes mignonnes, la vue est magnifique et il y a des lamas dans les jardins qui se baladent. Vous pouvez vous relaxer au milieu d’entre eux sur les hamacs et transats installés sur toute la propriété.

Excursion Isla Del Sol

Isla del Sol est une ile immense sur le lac Titicaca, il y a deux chemins de randonnée qui permettent de découvrir de magnifiques paysages. Le chemin des crêtes permet d’avoir une vue d’ensemble sur l’île et l’étendue du lac.

Pour rejoindre Isla del Sol vous pouvez prendre un bateau depuis Copacabana (env. 3 €). Il y a des départs le matin, d’autres vers midi pour un retour à 17h. Il faut compter 1h30 de bateau depuis Copacabana pour rejoindre l’Isla del Sol.


PUNO (1 jour)

Trajet Copacabana – Puno : Depuis Copacabana vous pouvez traverser la frontière vers le Pérou jusqu’à Puno. C’est la ville principale du Lac Titicaca côté Pérou. Nous avons également fait ce trajet avec la compagnie Bolivia Hop.

Puno est une ville bien plus grande que Copacabana, elle n’a pas beaucoup de charme. Vous trouverez quelques boutiques touristiques dans le centre-ville et pouvez dîner au restaurant Mojsa sur la place principale.

Toutefois depuis Puno vous pouvez faire l’excursion des îles flottantes. Avis assez mitigé, c’est joli mais très très touristique. Nous avons préféré la découverte du lac du côté bolivien.


AREQUIPA (1-2 jours)

Trajet Puno-Arequipa : De Puno prenez un bus de nuit avec la compagnie Cruz Del Sur pour rejoindre Arequipa.

Arequipa surnommée « La ville blanche » est la deuxième ville la plus importante du pays, elle est située à 2335m d’altitude dans les Andes.

C’est très agréable de se balader dans les rues d’Arequipa, en commençant par la sublime Plaza de Armas puis en continuant vers les nombreux édifices religieux. Vous pouvez également vous rendre sur les hauteurs, au mirador Yanahuara pour admirer la vue sur les trois volcans Misti, Pichu Pichu et Chachani qui entourent la ville. Nous avons beaucoup apprécié cette ville, elle est pleine de charme et surtout elle concentre beaucoup de bons restaurants !



CANYON DE COLCA (2 jours)

Depuis Arequipa, il est possible de réserver deux jours et une nuit d’excursion pour visiter le Canyon de Colca. Certaines compagnies proposent de le faire en une journée, je vous le déconseille, ça fait beaucoup de route en un seul jour.

A quoi vous attendre ? Nous avions booké notre excursion avec Peru Hop (Colonial Tour) au prix imbattable de 25€ par personne pour les deux jours et une nuit en auberge (hors entrée du parc et repas). Vous pouvez réserver un hôtel à Chivay si vous ne souhaitez pas dormir en Auberge (le bus vous y déposera).

Le départ d’Arequipa se fait vers 8h00, plusieurs arrêts sont prévus pour supporter le changement d’altitude. Vous arrivez à Chivay en début d’après-midi pour rejoindre votre hôtel. Une option vous est proposée pour faire les bains d’eau chaude dans l’après-midi. Puis le dîner se présente sous forme de buffet dans un restaurant qui vous présentera la musique et la danse traditionnelle péruvienne.

Le lendemain vous repartirez en bus pour découvrir le canyon de Colca qui est le deuxième canyon le plus profond du monde. Vous ferez également un stop d’une heure pour admirer les condors à l’état naturel. Ces oiseaux de deux mètres d’envergure sont impressionnants. Puis vous rejoindrez Arequipa en fin de journée.


CUSCO (2 jours)

Trajet Arequipa – Cusco : Depuis Arequipa vous pouvez rejoindre Cusco en avion ou en bus de nuit, toujours avec la compagnie Cruz Del Sur.

A Cusco, vous découvrirez la célèbre capitale de l’Empire Inca perchée à 3 400 mètres d’altitude ! Perdez-vous au cours d’une balade dans ses ruelles dont l’architecture est un joli mélange des styles inca et colonial.

N’oubliez pas de visiter le quartier de San Blas, repère des artistes. Vous y trouverez plein de petites boutiques, galeries d’art et surtout de très bons restaurants !

Je vous conseille de prendre deux jours pour visiter Cusco, mais il est également possible de n’y consacrer qu’une seule journée.


LA VALLEE SACREE (2 jours)

Depuis Cusco, partez à la découverte de l’incontournable Vallée Sacrée : des excursions d’un ou deux jours sont proposées. Elles offrent des retours sur Arequipa ou sur Ollantaytambo, un retour sur Ollantaytambo permet de se rapprocher du Machu Picchu.

Les incontournables de la Vallée Sacrée :

- Chinchero : Petit village réputé pour son art textile, dont vous apprendrez tout le procédé de fabrication. Ses ruelles pavées mènent à la place du marché où vous trouverez de nombreux tapis, écharpes, pulls et souvenirs fabriqués à la main. - Maras : Ici, une source d’eau très salée vient se déverser dans plus de 3 000 bassins, offrant un joli panorama tout blanc. - Moray : Il s’agit d’une ancienne agriculture inca constituée de plusieurs terrasses de forme circulaire. L’architecture et la position de ces terrasses permettaient aux Incas de créer et simuler différents microclimats. Ils pouvaient ainsi diversifier les produits issus de leur agriculture tout en anticipant les rendements agricoles au sein de la Vallée Sacrée. - Ollantaytambo : Charmant village inca, il est surplombé par sa célèbre forteresse qui offre une vue splendide sur les environs. - Pisac : L’un des plus grands sites archéologiques du pays. Ce village est également connu pour son marché chaque mardi, jeudi et dimanche.


MACHU PICCHU (2 jours)

L’une des sept nouvelles merveilles du monde et généralement le moment phare d’un voyage au Pérou ! Machu Picchu est une cité inca du XVè siècle qui a été abandonnée durant plusieurs centaines d’années suite à l’effondrement de l’Empire Inca. Ses ruines, qui se situent sur la crête reliant le sommet du mont Huayna Picchu (« jeune montagne ») à celui du mont Machu Picchu (« vieille montagne »), ont été découvertes à la fin du XIXè siècle et constituent aujourd’hui l’un des sites archéologiques les plus importants d’Amérique du Sud.

Sachez qu’il existe de nombreuses possibilités pour rejoindre le Machu Picchu, différents tickets d’accès, des avis contraires quant à l’horaire idéal pour visiter et très peu d’information sur le site officiel… Je vais donc essayer de clarifier tout cela du mieux possible et de bien vous détailler notre parcours ci-dessous.

Comment se rendre au Machu Picchu ?

Pour visiter le Machu Picchu, il faut tout d’abord rejoindre la ville d’Aguacalientes. Comptez une journée de transport et prévoyez donc idéalement une nuit sur place.

Si vous partez depuis Cusco, vous avez plusieurs possibilités :

- Certains tours opérateurs vous proposent de vous y rendre via une randonnée sur plusieurs jours, en bus ou encore en bus + randonnée. - L’autre option, celle que nous avons choisie, est de prendre le train depuis Poroy (20 min de taxi de Cusco). Cette option est plus coûteuse, mais le trajet est vraiment très beau et ne dure que 3h30. Nous avons opté pour la compagnie PeruRail (la moins chère ce jour-là). Le train est confortable et propose un service de boissons et snacks. Les tarifs varient beaucoup en fonction des trains, des dates et des horaires mais comptez au minimum 60€ par personne pour un aller simple.


Si vous venez de visiter la Vallée Sacrée et que vous terminez par Ollantaytambo, une station de train est également disponible dans ce village.

Une fois arrivé à Aguascalientes, il vous faut désormais rejoindre le Machu Picchu.

Pour cela, prenez une navette (20€/pers l’aller-retour) qui vous déposera à l’entrée du site. Le trajet dure environ 15min. Les billets sont disponibles au niveau de la station de départ des navettes. Tout est bien indiqué et de nombreuses personnes sont là pour vous renseigner.

Évidemment, il est possible de ne pas prendre la navette d’opter pour la solution marche à pied (comptez 1 heure). Cependant, je vous le déconseille fortement : la route grimpe énormément et vous la partagerez avec les navettes qui circulent en continu. Vous respirerez les pots d’échappement et vous arriverez en haut épuisés, sachant qu’il vous restera encore beaucoup de marche une fois sur le site. Si votre budget est vraiment serré et que vous souhaitez économiser un trajet, privilégiez la marche lors du retour.


Quel billet choisir et où l’acheter ?

Important : le nombre de places par jour est limité, je vous conseille donc fortement de réserver votre billet à l’avance sur internet.

Le site internet de la billetterie officielle n’est pas très fiable et il est assez compliqué de réserver sa visite : peu de cartes de crédit sont acceptées et le risque de ne pas recevoir son billet est assez élevé. Il existe plusieurs sites qui vous expliquent en détail la procédure pour obtenir son ticket d’entrée de suivant cette voie, mais nous avons préféré ne pas prendre de risque. L’option la plus simple est d’acheter vos billets sur Getyourguide, le revendeur agréé de billets pour le Machu Picchu. C’est quelques euros plus cher, mais cela vous évite de mauvaises surprises.

Il existe trois types de billets : - L’accès au site du Machu Picchu uniquement. Ce billet vous donne accès au site principal et au célèbre point de vue qui donne sur la crête reliant le Machu Picchu au Huayna Picchu, où l’on peut voir les ruines du secteur urbain de la cité. C’est le billet que nous avions choisi. Comptez 3 heures de visite. - L’accès au Machu Picchu et au Huayna Picchu. Le Huayna Picchu est la grande montagne que l’on voit en arrière-plan sur les photos prises depuis le point de vue évoqué précédemment. Attention c’est presque d’escalade pour y accéder tant le chemin grimpe ! - L’accès au site du Machu Picchu et à la Montagne Machu Picchu. Le sentier d’accès à cette montagne est plus long, mais moins exigeant que pour le Huayna Picchu.


Quel horaire choisir ?

Lorsque vous réservez en ligne, vous avez le choix entre un billet matin ou après-midi. Vous devrez ensuite sélectionner votre horaire de visite. Je vous conseille de prendre le premier horaire de la demi-journée choisie. En effet, il est toujours possible d’arriver après l’horaire indiqué, mais pas avant (en respectant le matin ou l’après-midi)

Vous pouvez donc arriver à 9h si votre billet est à 7h mais pas avant 7h. Vous ne pourrez pas non plus arriver à 14h, il vous faut un billet après-midi pour cela.

Si vous choisissez un billet combiné « Machu Picchu + Montagne », arrivez tôt le matin pour avoir le temps de tout faire.

Si vous avez acheté un billet simple, vous verrez qu’il existe deux écoles : - Arriver les premiers sur le site à 6h le matin (il y a déjà beaucoup de monde à cette heure-là). - Visiter le Machu Picchu l’après-midi.

Comme le Machu Picchu est très souvent couvert de brume le matin et se dégage généralement (ce n’est pas une science exacte) l’après-midi, je vous conseillerais plutôt la deuxième option.

Tâchez simplement d’éviter la fin de matinée, où le site est vraiment bondé de monde ! C'est notamment l’heure à laquelle arrivent tous les tours organisés.

Pour info, le site du Machu Picchu n’ouvre qu’à 6h00 et la première navette part d’Aguascalientes à 5h30. Soyez dans la queue vers 4h45-5h, si vous souhaitez monter dedans. Vous ne pourrez monter dans la navette qu’une heure avant l’horaire indiqué sur votre billet. Inutile donc de faire la queue à 5h si votre billet indique 7h. Ne pensez pas frauder le système en montant à pieds car la route pour monter au Macchu Picchu n’ouvre qu’à 5h. Vous arriverez donc dans le meilleur des cas en même temps que les navettes.

Le Machu Picchu est un lieu magnifique mais, comme vous l’aurez compris, très touristique. Si vous souhaitez explorer un autre site inca encore préservé du tourisme et de ses tours organisés, partez à la découverte de « Choquequirao ». Il faut toutefois 6 jours de randonnée pour atteindre ce site encore assez peu connu : la tranquillité a un prix !


LIMA (1-2 jour)

Trajet Cusco - Lima : Nous avons pris l’avion depuis Cusco jusqu’à Lima.

Nous avons seulement rejoint la capitale du Pérou afin de prendre le vol international qui nous attendait ensuite. C’est une ville qui n’a pas très bonne réputation et que nous n’avons pas pris le temps de visiter. Si vous souhaitez néanmoins y rester une journée, visitez son centre historique ainsi que les quartiers de Miraflores et Barranco.



Comme toujours, retrouvez toutes mes bonnes adresse sur l'application Mapstr en cliquant ici.

290 vues
  • Insta Just A Little Dream
  • FB Just A Little Dream
  • Mapstr Just A Little Dream